0

Qu'est-ce qu'une alimentation naturelle ?

Un cheval est sensé consommer des plantes fourragères de basse qualité. Comme l'illustre l'image, les aliments modernes transformés, incluant les rations alimentaires en sacs, les suppléments équilibrants, la paille, le foin et l'herbe causent de profonds changements dans le système gastro-intestinal du cheval au détriment de sa santé et de son bien-être, et peuvent même entraîner une prise de poids. Ces problèmes peuvent être évités en comprenant l'évolution de l'alimentation du cheval.
Les chevaux s'alimentent en continu de petites quantités d'aliments et de fourrages de faible qualité – des herbes, des plantes aromatiques, des petites haies et des arbustes. Ils digèrent ce matériau fibreux dans l'intestion postérieur où la digestion s'effectue lentement dans une poche de rétention, le caecum. L'hémicellulose, la lignine et la cellulose ont besoin de temps pour être transformées en énergie, et fournissent environ 70 % des besoins énergétiques du cheval.

Dans l'estomac, les aliments facilement dégradables comme les grains, l'alfalfa et l'herbe/le foin sont digérés, constituant une source d'énergie rapide que le cheval peut utiliser rapidement pour travailler. L'estomac est petit et si la quantité quotidienne de glucides dégradables (des grains, de l'alfalfa, des feuilles d'herbe/de foin) est supérieure à 2 kilos pour un cheval de 500 kilos, le contenu d'amidon n'est pas digéré dans l'estomac et il se retrouve dans l'intestin postérieur où il est fermenté par des bactéries.


Les aliments se dégradant rapidement dans une zone conçue pour une dégradation lente par fermentation entraînent une baisse immédiate du pH de l'intestin postérieur, augmentant la quantité de bactéries amatrices d'acide lactique. Ces dernières tuent les autres microbes et sont néfastes pour la santé de l'animal et pour les autres membres de la population microbienne de l'intestin. La digestion des aliments est souvent favorisée en administrant des probiotiques et prébiotiques mais ces derniers ne concernent qu'une partie du microbiome, alors que les autres membres de la population microbienne d'égale importance sont souvent oubliés.

Les archaebactéries, champignons et protozoaires sont également des composants du microbiote qui jouent un rôle dans la digestion des aliments fibreux.
Les aliments transformés (broyés, meulés, comprimés, hachés, améliorés) modifient le rythme de la digestion et risquent de perturber la santé de l'intestin en augmentant sa sensibilité et sa porosité.
Les chevaux mangent pour emplir leurs intestins de fibres qui prennent un certain temps à fermenter. La tendance moderne aux super fibres rapides a pour conséquence que le cheval n'est pas capable de satisfaire son besoin de remplir ses intestins. L'énergie est apportée d'un coup, et les voies métaboliques énergétiques sont submergées de nutriments.
Les chevaux qui pâturent naturellement mangent pour maintenir un niveau élevé de remplissage du tube digestif. Ils s'alimentent par périodes ininterrompues suivies de périodes sans manger. L'alimentation n'est pas aléatoire mais divisée en « repas ». Pendant le repas, le cheval prend de courtes pauses (moins de 10 minutes) pour observer autour de lui, monter la garde ou se déplacer pour voir ce que mange son voisin. Il observe de plus longues pauses pour dormir et se reposer. Ses habitudes alimentaires sont assez proches de celles du cerf. La durée des repas dépend du moment de la journée et ils préfèrent manger le jour que la nuit.


Au mois d'avril, les repas durent environ 3 heures et 20 minutes. Ils peuvent diminuer jusqu'à 1 heure et 10 minutes en octobre. La raison tient à l'augmentation de la teneur en fibres de l'herbe au fur et à mesure de la saison, car le cheval mange pour emplir son intestin et maintenir un niveau de remplissage élevé. En avril, même si la valeur nutritive (glucose/amidon/protéines) des pousses vertes est élevée, la biomasse est faible, ce qui signifie qu'ils doivent consommer de plus grandes quantités pour remplir leur intestin. Cela explique peut-être en partie pourquoi les chevaux semblent se gaver au printemps. De plus, les paniers (muselières) portés pendant de longues périodes peuvent causer un stress intense au cheval affamé. Il serait probablement souhaitable d'avoir recours à un filet à foin de fourrage de basse qualité.
Lorsque les mouches sont une nuisance, les repas raccourcissent car le cheval s'arrête de manger pour se frotter sur ses compagnons et pour s'entraider afin de se débarrasser des insectes. Les intervalles entre les repas augmentent et les chevaux ne mangent plus jusqu'à ce qu'ils soient remplis. Ils marchent également plus longtemps entre les repas. Le cycle d'alimentation moyen est de 25-45 secondes environ, c'est-à-dire que le cheval mange littéralement à la volée !

Les plantes sont plus nutritives si elles poussent mélangées. Les agriculteurs biologiques ont découvert que les herbes mixtes, les herbes fourragères, les herbes non graminées, les légumineuses et les fleurs de prairie fournissaient suffisamment de vitamines et de minéraux pour maintenir la santé et la vitalité du cheval sans besoin de supplément d'aucune sorte, en comparaison avec les chiffres du CNR. Les niveaux de minéraux augmentent au fur et à mesure de la saison et le pâturage est bien brouté. Nous avons découvert que notre propre pâturage était capable de fournir les niveaux de minéraux recommandés par le CNR aux chevaux.

Les chevaux ont besoin de consommer une grande variété de plantes en plus de l'herbe pour rester en bonne santé. Une prairie est infiniment plus saine qu'un champ mono-culture. Pour les propriétaires de chevaux incapables de restaurer le pâturage de leurs animaux, nous avons analysé nos propres prairies et mélangé des anti-oxydants et d'autres nutriments vitaux.

- Mis à disposition par Dr. Carol Hughes, Directeur de Phytorigins. PhD, Equine Natural Nutritionist, Angleterre -

Vous pouvez voir tous les produits sur la page "Phytorigins" dans notre boutique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantier la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.Unsere Datenschutzerklärung