0

Plante de la semaine : l'ail des bois (Allium ursinum)

Ici, au Pays de Galles, nous vivons un printemps tardif suite à des températures inférieures à zéro qui ont tué de nombreuses plantes, qui avaient poussé tout au long de l'hiver grâce aux températures favorables.

Quel bonheur de voir apparaître les premières pousses d'ail sauvage dans le bois où les chevaux fourragent. L'ail des bois est plus doux que la variété cultivée. Les feuilles contiennent moins de produits chimiques puissants que les bulbes.

Des études menées en Allemagne ont prouvé que l'ail des bois (aussi ail des ours) contient plus de magnésium et de manganèse que l'ail courant – et quatre fois sa quantité de composés de soufre. Le soufre est excellent pour la circulation dans le pied et la flexibilité des articulations.

L'arôme piquant qui s'élève de la plante de l'ail des bois contient de nombreux composés organiques volatils antiseptiques qui aident à la guérison de l'infection et des maladies virales. Pour les chevaux malades en box, placez quelques plantes à placer dans l'écurie afin de les faire bénéficier des propriétés curatives des COV (composés organiques volatils).

- Mis à disposition par Dr. Carol Hughes, Directeur de Phytorigins. PhD, Equine Natural Nutritionist, Angleterre -

Nous utilisons des cookies pour vous garantier la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.Unsere Datenschutzerklärung