0

Plante de la semaine : Plantago Major / Lanceolata

Même au coeur d'un hiver très pluvieux, le plantago pousse toujours bien.

À la maison nous avons la plus petite version, le plantago lanceolata. Il pousse près du sol et a des turions comme des feuilles qui forment une rosace.
Le grand plantago major et le plus petit plantago lanceolata contiennent des quantités très importantes d'anti-oxydants qui ont un effet positif sur la santé du cheval. Les flavonoïdes et l'acide hydroxycinnamique sont deux anti-oxydants majeurs. Tous deux aident à se rétablir et à récupérer pendant la convalescence, Tous deux protègent les cellules contre les dommages de l'oxydation par les radicaux libres et activent les enzymes anti-oxydants avec des propriétés anti-inflammatoires.
Les composés phénoliques ont été identifiés comme des ingrédients primordiaux de nombreuses plantes ethno-médicales. On ne peut que se réjouir d'avoir une plante si puissante poussant à l'état sauvage dans le champ à la disposition des chevaux.

Les racines ont une teneur élevée en anti-oxydants phénolique, qui sont solubles dans l'eau. Si vous faites une mash, mettez d'abord le plantago dans l'eau chaude/bouillante puis utilisez l'eau pour réaliser la bouillie afin de vous assurer que le cheval ingère bien son remède !


L'autre bénéfice de l'ajout d'une petite quantité de plantago tient à sa teneur élevée en béta carotène, un précurseur de la vitamine A. La vitamine A synthétique est souvent ajoutée aux aliments transformés en granulés mais 30 à 40 % de la vitamine A ajoutée peuvent se perdre dans le processus de pelletisation ou être dégradés en cas de stockage incorrect ou au fur et à mesure que les aliments vieillissent. Pour les aliments transformés contenant des minéraux ajoutés, la perte de vitamine A peut même s'avérer supérieure car les minéraux entraînent sa dégradation. L'humidité et les températures élevées peuvent réduire la teneur à 2 %.


Un cheval de 500 kg a besoin d'environ 15 000 IU de vitamines par jour et 100 g de plantago apportent 11 000 IU de béta-carotène, ce qui représente environ sept très petites plantes ou une seule de la taille de la plante illustrée ici. Le béta-carotène est converti en vitamine A lors du processus de digestion.


Les informations sur la vitamine A dans les parutions semblent confuses. Par exemple, il est recommandé d'ajouter de la vitamine A comme supplément à l'alimentation équine particulièrement pour les chevaux en box, mais dans un essai, des juments recevant du foin bas en béta-carotène pendant 22 mois n'ont montré aucun signe de carence. Le cheval semble le fabriquer lui-même à partir de son alimentation, car il existe plus de 10 carotènes, en plus du béta-carotène, qui peuvent être convertis en vitamine A sans avoir à rajouter des suppléments synthétiques.

- Mis à disposition par Dr. Carol Hughes, Directeur de Phytorigins. PhD, Equine Natural Nutritionist, Angleterre -

Nous utilisons des cookies pour vous garantier la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.Unsere Datenschutzerklärung