0

On pense qu'environ 30% des chevaux les plus âgés développeront un DPID (dysfonctionnement du lobe intermédiaire de l’hypophse), ou le « syndrome de Cushing équin ».

Ces chevaux ont des sécrétions plus élevées de peptides dérivés de la pro-opiomélanocortine. Les plus importants sont ACTH, α-hormone stimulant les mélanocytes (α-MSH), la CLIP (corticotrophin-like intermediate peptide) et β-endorphine. Ces hormones ont un effet profond sur le métabolisme de l'insuline et du glucose. La dysrégulation de l'insuline affecte jusqu'à 60% des chevaux avec un DPID, un taux élevé d'insuline est lié à l'apparition de la fourbure, des niveaux élevés causent des dommages laminaires.

Une étude récente portant sur 38 chevaux atteints de DPID a proposé que l'élévation de taux d'insuline équivaut à une fourbure, subclinique ou clinique, chez les chevaux atteints d'un DPID et que la sévérité de la fourbure augmente à mesure que les taux d'insuline augmentent.
La même étude a révélé que de nombreux propriétaires de chevaux atteints de DPID ne savent pas que leurs chevaux souffrent d'une forme légère de fourbure.
Dans cette étude, un plus grand nombre de propriétaires ont signalé une fourbure chez les chevaux présentant un taux d'insuline élevé, tandis que seulement 18 % des propriétaires ont signalé une fourbure chez les chevaux présentant un taux d'insuline légèrement élevé.

Les chevaux ont été diagnostiqués comme ayant une fourbure s'il y a eu des antécédents, une morphologie anormale des sabots (lignés de fourbure ou concavité des capsules de sabots), une rotation de P3, des ostéophytes ou des remodelages sur la phalange distale, une lyse ou des ombres de gaz.

Sur la base de ces critères, 29 des 38 chevaux ont été classés comme étant laminés au moment de l'essai. La conclusion est bien que 76 % des chevaux de l'étude ont finalement été classés fourbus (diagnostique vétérinaire) et seulement 14/38 (37 %) des propriétaires savaient que leurs chevaux souffraient d'une forme légère de fourbure.

Ça fait pas mal de cas de fourbures non diagnostiqués. Si vous possédez un cheval DPID, cela signifie-t-il que vous devez nourrir votre cheval comme un fourbu, même s'il ne boite pas ?

Aujourd’hui un DPID peut arriver à un âge précoce, il semble donc important de mettre en place un système de gestion tôt. Nourrissez les chevaux d’une façon naturelle et incluez un niveau élevé d'antioxydants végétaux pour maintenir la sensibilité des tissus au glucose et à l'absorption de l'insuline et pour aider à réguler l'excès d'hormones. Quelques plantes qui peuvent aider :

Amaranth - Amarante réfléchie : On la trouve principalement partout en Europe, il est originaire d'Amérique où elle a été utilisée comme culture céréalière. Les graines sont un excellent additif alimentaire Anti-DPID et Anti-Fourbure.

Adiantum - Adiantum pedatum : de la famille des Pteridaceae, une fougère semi-permanente que nos chevaux mangent à travers l'automne et l'hiver, ils dépouillent les murs de pierre pour ça.

Apaiceae - Ombellifères : une grande famille de plantes incluant le persil, le fenouil, l'angélique des bois, etc.

Baccharis halimifolia - Bacchante de Virginie ou séneçon en arbre : pas encore trouvé au Royaume-Uni, trouvé dans les habitats marécageux supérieurs de la France, d'Espagne, d'Australie et de certains états des Etats-Unis.

Senecio Vulgaris - séneçon commun : une espèce apparentée avec le séneçon de Jacob. Ne pas tourner les chevaux sur des paddocks infestés par cette plante, seules de petites quantités sont nécessaires.

Sonchos - Laiteron.

Xanthium – lampourdes : originaire d'Amérique du Sud. Nous ne savons pas si les chevaux la mangent ou non. Cette plante a une toxicité assez élevée en tant que jeune plante et est très piquante plus tard dans sa vie ! Si vous avez des informations, n'hésitez pas à nous le faire savoir.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/pdf/10.1111/evj.12963

- Mis à disposition par Dr. Carol Hughes, Directeur de Phytorigins. PhD, Equine Natural Nutritionist, Angleterre -

Nous utilisons des cookies pour vous garantier la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.Unsere Datenschutzerklärung